TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Samedi 24 octobre 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

SAINT-POINT (Histoire de)


Par Léonce Lex


Référence : 2944
Date édition : 2010
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0414-3
Nombre de pages : 252
Première édition : 1898
Reliure : br.

Prix: 31.44€


     Les seigneurs de Saint-Point qui se sont succédé au fil du temps eurent des destins et des personnalités aussi contrastés que particuliers. Guillaume de Saint-Point, homme violent, cruel et sanguinaire, exerça sa barbarie contre toutes les personnes accusées ou suspectées de protestantisme. Faire sauter les prisonniers huguenots dans la Saône depuis les ponts était devenu l'attraction des fins de repas auxquels il conviait les dames de la ville, demandant à l'assistance de juger lequel avait été le plus léger et le plus alerte dans sa chute. Claude-Gabriel-Amédée de Rochefort d'Ally fit réparer entièrement l'église en 1765 et, quand il mourut le 30 décembre 1773, à l'âge de 83 ans, il fut regretté de « ses emphitéotes », ses fermiers censitaires, dont il fut « le protecteur » et des « pauvres » dont il était le « père ». Les curés de la paroisse ne manquèrent pas non plus de tempérament : Guillaume Decours, condamné pour crime d'hérésie et de sorcellerie par le bailli de Mâcon, fut brûlé en août 1481 ; Jean Chauvet, clamant sa bonne foi et arguant d'une méconnaissance des usages locaux, ne put justifier, deux années durant, l'origine du sel retrouvé chez lui par les gabelous ; en juillet 1787, Vincent Genillon se résolut à porter plainte contre une de ses paroissiennes qui l'aurait insulté, le traitant de « crapaud qui ne ressemblait pas plus à un prêtre qu'elle a un chanteur de messes » ; quelque temps plus tard, les circonstances lui permirent de se consoler de cet affront en spéculant largement sur les biens nationaux. Le sac du château, le 30 juillet 1789, marqua fortement le début de la Révolution. L'édifice fut sauvé de l'incendie grâce à une bise qui faisait craindre aux agresseurs que les flammes n'atteignent l'église et la cure. Quand la famille Lamartine prit possession du château, il était gravement dévasté, les murs nus et les cheminées brisées. Le poète y entreprit de multiples travaux. Certains observateurs jugèrent qu'il avait trop cédé à ses goûts personnels : « sur ce château massif, mais de fier et robuste aspect, il avait plaqué ce gothique trop léger pour lui et plus troubadour que féodal ». Sa femme apporta sa propre touche à la restauration des lieux en peignant sur la cheminée de sa chambre les figures des poètes préférés de son mari. Lamartine assouvit aussi son goût de l'ogive en apportant sa contribution financière pour qu'une entrée gothique soit ajoutée à l'église romane de la commune.
© Micberth
     

02:59

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75