TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 09 décembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

LE MORTAINAIS. Guide du voyageur et du touriste


Par Henri Moulin


Référence : 3544
Date édition : 2019
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-1064-9
Nombre de pages : 200
Première édition : 1877-1885
Reliure : br.

Prix: 25.00€


     L'histoire proprement dite du Mortainais date de la période normande, et ne remonte pas au-delà du XIe siècle. Il n'en demeure cependant pas moins certain que le pays a d'abord été colonisé par les Celtes, puis soumis à la domination romaine et envahi ensuite par les Francs. Après la bataille d'Hastings, Guillaume le Conquérant augmenta considérablement en faveur de son frère Robert, le comté qui devint une position stratégique importante et dut être fortifié. Dès cette époque, il était doté d'un château et d'une ceinture de forteresses telles que les châteaux de Tinchebray, du Teilleul, de Saint-Hilaire-du-Harcouët et des Briards. Ces châteaux étaient construits sur d'anciens chemins et en général sur des cours d'eau dont ils gardaient les ponts. Le comte Robert ordonna également l'édification de la collégiale et des prieurés du Rocher, de Saint-Cyr-du Bailleul, des Biards et de Saint-Hilaire-du-Harcouët affiliés aux grandes abbayes carolingiennes de l'ouest de la France. Le 27 septembre 1106 eut lieu l'événement militaire le plus mémorable dont le Mortainais ait été le théâtre, à savoir la célèbre bataille de Tinchebray, qui mit fin à l'autonomie du duché de Normandie en le rattachant à la Grande-Bretagne. En 1203, Jean sans Terre vint en personne protéger son château de Mortain. Ce fut en vain, car la place, tout comme le château de Domfront, devait tomber au pouvoir des lieutenants de Philippe Auguste au printemps 1204. Mais à la mi-septembre 1212, le souverain dut assiéger à nouveau la forteresse, pour cette fois mettre fin aux ambitions de son vassal Renaud, qui s'était allié à l'empereur d'Allemagne et au roi d'Angleterre. Pendant tout le XIIIe siècle, les comtes de Mortain furent soit des rois de France, soit des fils de rois, ce qui peut expliquer la reconstruction de l'ancienne église collégiale consacrée en 1082, dans le style nouveau de cette grande époque d'architecture religieuse. Au XIVe siècle, le comté connut les ravages de la guerre de Cent Ans ; puis durant les guerres de Religion, les calvinistes pillèrent et dévastèrent ses monastères. Á partir de 1601, les comtes de Mortain vendirent aux riverains de nombreuses parcelles de la vaste forêt de Lande-Pourrie. Grâce au défrichement de plus de 1 500 hectares, des fermes et des villages se formèrent dans ces contrées jusque-là désertes. L'ouverture de la route n 177, reliant Caen à Redon, vers 1740, produisit pour l'agriculture, le commerce et l'industrie, une révolution non moins féconde que l'ouverture d'une voie ferrée plus d'un siècle plus tard.
© Micberth
     

13:44

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75